Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Association des Maîtres E de Paris
  • Association des Maîtres E de Paris
  • : Echanges et réflexions autour de l'identité professionnelle et autour des pratiques des enseignants spécialisés Option E
  • Contact

Rechercher

15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 18:13

 Présentation du Bureau National :

Alain Thomazeau, président,       Sylvie Met Paret, vice présidente,  

Claude Lascombe, vice présidente chargée du colloque,

Laurence Baussant, secrétaire,     Thérèse Boisselier, secrétaire adjointe,

Nadine Juhel, trésorière,      

Thérèse Auzou Caillemet, Jean François Olivier, Dominique Dessagnes, Marc Loret : membres du BN.

Servane Cuypers, membre du BN est excusée.

AME représentées : AMEID Anne Catherine Mangin, AMECOM Elisabeth Boutet, AMECA Roselyne Laplaige, AME 06 Sylvie Dutheil, AME 07 Frédérique Brousseau, AME 16 Alain Roblin, AME 17 Pascale Lahitte, AME2B Sabine Carpita, AME 21 Denis Tavant, AME 25 Corinne Fernier, AME 27 Pascale Delmaere, AME28 Florence Dumont, AME 29 Geneviève Roch, AME 31 Isabelle Proust, GRAIG 33 Hélène Delaire, AME 34 Jeanne De Laurens, AME 35  Sylviane Guillot, AME 36 Michèle Sadois, AME 37 Alain Terentjew, AME 39 Chantal Simon, AME 44 Christelle Ibert, AME 45 Lise Javoy, AME 49  Françoise Rousseau, AME 53 Marie Honorez, AME 58 Pascale Renard, AME 60 Isabelle Fornal, AME 62 Valérie Samiec, AME 63 Sylvie Marambert, AME 67 Laetitia Fischer, AME 70 Frédérique Vienney, AME 72 Claude Bourse, AME 75 Laurent Carsault, AME 76 Jean Luc Bobot, AME 78 Valentine Heliot, AME 79 Bruno Imhof, AME 80 Françoise Nahrstedt  AME 82 Fanny Mabille, AME 86 Laurence Desgrouas, AME 87 Claudine Baylion, AME 91 Chantal Riallot, AME 92 Pascal Girard, AME 95 Delphine Cros, AME974 Elisabeth Barbet,
AME excusées avec bon pour pouvoir : AME 13, AME 41,  AME 59, AME 81 

           →Le quorum est atteint, l’AG peut donc délibérer

Secrétaire de séance pour prise de notes avec le BN : Laurent Carsault

RAPPORT D’ACTIVITES

Adhésions :

Nombre d’AME adhérentes : 56, pour 58 en 2011 et 57 en 2010
Nombre d’adhérents : 1107 adhérents, 1254 en 2011, 1284 en 2010

Adhésions FNAME 2011/2012 avec comparatif des années précédentes

Nombre d’adhérents

Nombre d’AME

2011/ 2012 (-147 adh) 

1107

56

 

2010/2011 (-31 adh)

1254

58

2009/2010 (-240 adh)

1285

57

2008/2009 (+799 adh)

1525

 

2007/2008

726

 

Réunions et commissions :

 

Réunions : 2 journées de CA à Paris les 28 janvier 2012, 30 mars 2012
8 journées de BN dont 6 à Paris les 26-27 janvier 2012, 29-30 mars 2012, 20-21 septembre 2012 et 2 à Bordeaux les 25 et 26 juin 2012.

 

Commission colloque : elle est composée de dix membres dont 3 membres du BN, 2 membres de l’AME organisatrice, avec renouvellement chaque année en fonction du lieu du colloque, tout adhérent FNAME peut y participer. Préparation matérielle, recherche des intervenants, du titre, de thèmes pour les colloques futurs, travail important qui soulage le travail du BN et permet une préparation en amont (N-2 ou N-1, de façon intensive) de qualité. Cette année, 3 réunions ont eu lieu à Paris.

Le thème du futur colloque a déjà été travaillé suite aux votes: le jeu. Une salle de 800 places a été réservée, autour d’Orléans. A ce jour, persiste un problème de date puisque le calendrier scolaire de 2013/2014 n’est pas encore connu : 2 dates sont possibles, 28/29 novembre 2013 ou 24/25 octobre 2013. Les « doubles » réservations sont maintenues en attente des dates officielles du MEN.

 

→ Pour l’organisation du 12è colloque en 2014, un appel est lancé  aux AME

 

Groupe de Travail en lien avec le Comité Scientifique (GTCS) :

Créé le 17 novembre 2010, le GTCS a, cette année, poursuivi le travail de réflexion engagé au cours de l’année 201/2011 avec le Comité Scientifique de la FNAME, sur la question de l’identité professionnelle du maître E. Ce groupe de travail, est aujourd’hui constitué de 12 membres, de 11 AME différentes,  en associant des adhérents et 4 représentants du BN.

Le GTCS s’est réuni 3 fois au cours de l’année 2012 les 21 janvier, 12 mai et 8 septembre 2012 pour s’atteler à l’ambitieux projet de rédaction d’une charte des maîtres E de la FNAME, suite à la proposition faite par François Boule, lors de la table ronde du 22 octobre 2011.

Le 21 janvier 2012, 9 membres étaient présents. À l’issue de cette première réunion, après un travail préalable de clarification sur le concept de « charte », le GTCS avait mis en évidence 3 piliers pouvant définir l’identité professionnelle du maître E (le maître E : enseignant et spécialisé, travaillant à la construction des apprentissages par l’élève en difficulté, professionnel de la relation d’aide à l’élève en difficulté et acteur de partenariats et des « réseaux » au sein desquels il agit). Les membres du groupe ont alors commencé à rechercher dans les écrits de la FNAME et à interroger des champs théoriques, afin de pouvoir étayer un écrit (travail essentiellement par mail). Le 21 janvier, nous prenions également conscience de la nécessité d’inviter des chercheurs à notre travail de réflexion, et nous décidions donc d’inviter Christine BRISSET, Marianne HARDY, François BOULE et Laurent LESCOUARCH à la réunion du 12 mai 2012.

Le 12 mai 2012, 7 membres étaient présents ainsi que 3 chercheurs,  Marianne HARDY, François BOULE et Laurent LESCOUARCH. Avec l’aide de ces 3 chercheurs, nous avons essayé de définir ce qui pourrait constituer le langage commun de la charte, les invariants du métier : il s’agissait d’essayer de sedéfinir en termes de postures professionnelles avec des ancrages théoriques. Après avoir dégagé un plan en 3 parties, centré sur la notion d’accompagnement (le maître E dans sa posture d’accompagnement), un « texte martyr » rédigé par l’une de nos collègues a servi de base de rédaction, que les autres membres, y compris nos amis chercheurs, ont amendée, précisée, modifiée… jusqu’à la réunion suivante prévue le 8 septembre 2012 (toujours par mail, à distance).

Le 8 septembre 2012, 10 membres étaient présents ainsi que 3 chercheurs, Christine BRISSET, Marianne HARDY et François BOULE. Ce troisième temps de travail a permis de définir les échéances que se donnait le GTCS pour la rédaction de la Charte, et la forme que l’on souhaitait donner à cet écrit : un texte de 4 pages, rédigé dans un langage clair et explicite, sans jargon, à destination du plus grand nombre, pour expliquer ce qui fait le cœur du métier de maître E, pour une première présentation à la Table Ronde de Bordeaux.

En termes de fonctionnement, la coordination interne du groupe a été assurée pour l’année 2011/2012 par Christelle IBERT et Thérèse BOISSELIER ; la communication avec les membres du CS a été assurée par Laurence BAUSSANT, secrétaire de la FNAME (sauf pour les échanges de travail interne/travail de rédaction de la charte, cette année), de même que tous les documents adressés aux AMEs.

Le coût du travail de ce groupe pour l’exercice 2011/2012 (3 réunions) s’élève à 2 034,46 €. cf. annexe “bilan activité GTCS”

 

 

Rencontres avec les différents partenaires :

 

La FNAME est sollicitée régulièrement par les différents partenaires pour représenter le travail du maître E lors de colloques, réunions, partenariat qui se construit au fil des rencontres et par mail

Journée FCPE le 17 mars 2012 : la FNAME a pu s’exprimer dans la revue de la FCPE ; également invitée le 20 octobre sur une journée de formation FCPE.

AGSAS : les 29 et 30 septembre 2012. Avec des ateliers de co-réflexion, le CR sera dans un futur Interactions « spécial Partenaires ».

AFEV : 3 rencontres les 25 avril, 14 juin et 19 septembre 2012, dernière rencontre où Mme Pau-Langevin était présente ; Par une « infiltration » avec la FNAREN, la prise en compte croissante des RASED a été permis dans les discours de cette association.

JRES : le compte-rendu  de la JRES (Journée de Refus de l'Echec Scolaire) sera dans l'interaction spécial partenaires".

GFEN : présence le 17 mars 2012, le CR sera dans le prochain Interactions spécial partenaires ;

Congrès FNAREN : tenue d’un stand, Travail sur les tarifs préférentiels aux adhérents des autres fédérations, contribution à Envie d’Ecole /CR Table Ronde.

Forum des RASED : 22 septembre 2012, organisé par la FNAME, 200 personnes, logistique assurée par Laurent CARSAULT de l’AME75. Le CR fera l’objet d’un Interactions spécial Forum des RASED.

Cinquantenaire de l’AFPEN le 5 octobre 2012 : travail des partenaires pour réaffirmer la volonté de faire exister le dispositif RASED.

Communiqué 3 fédérations : Rencontre des 3 BN le 21 septembre 2012, renouvelée le 7 décembre 2012 ; un communiqué diffusé par la presse, sur le site de la FNAME

Collectif RASED, le 17 octobre : réuni régulièrement cette année, 4 réunions formelles ont eu lieu et ont donné lieu à la rédaction de communiqués, du 4 pages RASED. Postes RASED à rétablir, cibler les départements sinistrés, la formation, demande d’audience au MEN. Dernière réunion : 21 personnes présentes, motivation et soutien des partenaires, dont 2 syndicats d’inspecteurs représentés. Une demande de RV des 3 fédérations à l’IGEN est en cours, et un courrier à l’adresse des parlementaires est en cours également. Prochain temps partenaires : demain, jeudi 25 octobre 2012, sur le temps colloque.

 

Action Recherche (André OUZOULIAS) : c’est une AR qui se termine.

5 réunions ont eu lieu cette année. Commencée en 2008, les résultats de la recherche sont maintenant publiés dans le RETZ5 (« Inégalités scolaires et résilience », octobre 2012). Cf. le diaporama présent sur le site, avec les pistes de travail disponibles, les supports d’évaluation collective pour la GS

Présentation des résultats de l’AR par Sylvie MET PARET : tableaux qui recensent les données sur les mots, dessins, etc… avec un protocole d’utilisation : recherche effectuée sur 450 élèves de divers secteurs, EP et non ZEP, rural ou pas : l’évaluation du niveau de conceptualisation de l’écrit peut ne pas révéler les performances des élèves. Réévaluer le rôle des ateliers d’écriture. Le sens donné aux ateliers méta phonologiques par les enfants, n’est pas primordial pour eux…Voir power point en annexes

Dernière réunion de travail prévue le vendredi 26 octobre midi sur le temps du colloque

 

Interactions, rue de la FNAME :

 Rue de la FNAME : Travail de rédaction et mise en page repris par Marc LORET le n°3 vient de paraître. Un questionnaire sera adressé aux AME afin d’envisager de le faire évoluer.

Interactions en préparation : Spécial Forum des RASED, spécial GTCS, Interactions spécial partenaires, Interactions colloque Bordeaux.

 

La Refondation de l’Ecole :

Participation aux ateliers de la Refondation : surtout au mois de juillet et au mois d’août, à travers les 4 thématiques, la FNAME a été présente sur plusieurs ateliers. Les débats ont été démocratiques, une centaine de participants à chaque fois. Les contributions de la FNAME  ont été réétudiées par le GTCS, de façon à faire consensus. Les CR sont dans Rue de la FNAME n°3, sur le site de la FNAME, et les contributions sont également présentes sur le site du ministère, rubrique « Refondation de l’école ». Le rapport, très généraliste, a malgré tout repris ce qui a été dit sur la difficulté scolaire. Au moment des négociations bilatérales, le mot « RASED » n’a pas été évoqué non plus, d’où le communiqué de la FNAME et de la FNAREN, qui a reçu le soutien de l’AFPEN.

Remerciements  à Thérèse AUZOU CAILLEMET,  pour ce travail fourni pendant l’été

 

RETZ

Parution du RETZ 5 ce mois d’octobre 2012 (Rouen et La Rochelle) : les délais ont été tenus, après la sortie du RETZ4. La parution d’un RETZ nécessite un important travail : récupération des textes des colloques de La Rochelle et de Rouen auprès des auteurs, avec reprise des conférences pour format texte écrit, corrections demandées par RETZ. Alain THOMAZEAU et Nadine JUHEL ont fait le lien entre RETZ et les auteurs. Ces derniers abandonnent leurs droits et soutiennent la FNAME par leur travail et par leurs écrits.

Un exemplaire RETZ 5 est offert  à chaque AME, il sera remis à la fin de l’AG, ainsi que les DVD Rouen qui n’ont pas été retirés par les AME ; rappel, le DVD remis aux AME est  au prix coûtant de 6 €.

Tous les autres RETZ et  DVD à vendre seront sur le stand FNAME.

 

Pas de question de la salle, une remarque suite à la présentation du bilan d’activité : c’est un travail impressionnant. Remerciements aux membres du BN

 


                 →Vote du rapport d’activités : 0 contre, 0 abstention,  le rapport d’activités est adopté  à l’unanimité.

 

RAPPORT FINANCIER

 

Comptes et  bilan financier présentés par Nadine JUHEL avec un diaporama :voir power point en annexes.

Le nouvel expert comptable a réalisé un powerpoint, pour faciliter la lecture et la présentation du bilan de septembre 2011 à août 2012 (l’an dernier le bilan avait été fait sur 11 mois).Précisions sur le fonctionnement antérieur qui faisait apparaître les comptes colloques sur 2 années. Le bilan de cette année fait apparaître les comptes du colloque de ROUEN (charges et dépenses). Le colloque de Bordeaux apparaitra sur le prochain exercice.

Résultat de l’exercice :

Année 2011/2012 : - 57€ donc la FNAME est à l’équilibre.

Bilan au 31/08/2012 : l’actif et le passif sont une « photographie » des finances de l’association à un « instant T ».

Fonds propres : 27 295 € répartis sur des placements mais aussi sur des stocks (livres, dvd)

Trésorerie : 53 078 € (montant important du aux inscriptions du colloque mais qui va diminuer après le paiement des diverses factures colloque)

Fond associatif : 27 295 €

Charges sensibles : montant important des assurances (MAIF), à revoir avec la MAIF en fonction de la baisse du nombre d’adhérents ; les locations de salle (même si elles ont coûté moins chères cette année, du fait de l’utilisation de salles à la Bourse du Travail, salles gratuites).

Le travail de ré-orientation du fonctionnement financier de la FNAME commence à porter ses fruits pour réduire le déficit récurrent de la FNAME.

Rappel : selon la loi, les excédents du colloque doivent être réinvestis obligatoirement dans un prochain colloque. Toutes les subventions obtenues pour les colloques doivent être utilisées pour les colloques. Ce qui explique que le traitement de la trésorerie du colloque de Bordeaux soit sur un compte à part. L’activité « fonctionnement associatif » de la FNAME se fait sur un autre compte,  et impacte sur les budgets prévisionnels.

 

Questions de la salle :

« Pourquoi continuer de rembourser le déplacement AG alors que tout le monde vient au colloque ? »  Réponse BN : cette  proposition sera soumise au vote du CA du 1er février 2013.

« Le colloque FNAME est le seul moment de formation, à notre charge financière certes, mais c’est le seul temps intéressant et pertinent qui correspond à notre identité professionnelle… »

« Les enseignants spécialisés ne peuvent pas demander des stages longs, il faut préserver le colloque… »

 

→vote du budget de la FNAME : 0 contre  0 abstention  Le rapport financier est adopté à l’unanimité.



ORIENTATIONS DE LA FNAME POUR 2012-2013

 

Charte des maîtres E par le GTCS, avec le CS et les adhérents :

 

En préambule : le « 4 pages » du texte de la Charte que les adhérents ont reçu est à la fois un texte central et un point de départ. Dans ce « 4 pages », nous avons délibérément choisi de mettre au jour le « genre professionnel » des maîtres E, c'est-à-dire l'ensemble des invariants de la profession, quelles que soient les conditions d'exercice, de formation... et de mettre de côté les « styles » propres à la pratique de chacun. Laurent LESCOUARCH, qui nous a proposé ce cadre théorique de la psychologie ergonomique (cf. Yves Clot, psychologue du travail) nous a alors permis de nous engager dans un travail de verbalisation de nos pratiques afin de trouver ces invariants. Les « styles » de chacun nous intéressent néanmoins pour la poursuite de notre travail. Dans un deuxième temps, nous envisageons en effet de faire appel aux adhérents afin de décliner chaque particularité du « genre » en « styles » et de développer le « 4 pages » de base. 

L’objectif général de l’année 2012/2013 sera de poursuivre le travail de réflexion articulée entre les collègues de terrain et les chercheurs du Comité Scientifique afin de mettre en lien la pratique professionnelle de terrain et les différentes théories scientifiques, autour de la question du métier de maître E, des questions de métier de maître E, et d’une « définition » toujours plus affinée de la spécificité E.

Les objectifs de travail que se donne le GTCS :

Dans un premier temps, poursuivre le travail de recueil et d’analyse des réactions/remarques/questions des collègues sur le « 4 pages » de la Charte, afin de finaliser la rédaction de ce texte de base, avant validation par le CA de janvier ou mars 2013.

Poursuivre le travail d’échanges mené cette année autour de la Charte et qui sera développé lors de la Table Ronde de Bordeaux avec les chercheurs, « rebondir » sur celle-ci pour approfondir les sujets de réflexion qui y seront abordés, en tentant de l’articuler avec le sujet du colloque de 2013 (le jeu). Nous n’avions pas imaginé, l’an dernier, avant la table ronde de Rouen, que nous nous engagerions dans ce travail d’élaboration d’une charte des maîtres E…

Continuer le travail de construction d’une Charte des maîtres E en se donnant 2 objectifs de rédaction : donner suite à une proposition de Christine BRISSET, en tentant de d’élaborer un texte plus court, une charte en 10 points qui pourrait figurer sur une affiche et devenir un outil de communication important ; élaborer un "hypertexte" (sur le site de la FNAME) où des liens seront créés, à partir du « 4 pages », vers des exemples de pratiques entre autres (ce que nous avions demandé aux AMEs), mais aussi des références théoriques ou des écrits de la FNAME, des expériences et travaux élaborés au cours des dernières années (mémoire de la FNAME).

Cet hypertexte pourrait favoriser la mise en lumière des pratiques innovantes dans l’exercice du métier de maître E, prenant en compte le contexte scolaire, en perpétuelle évolution.

Poursuivre la réflexion sur la question des tensions, question qui avait été définie comme l’une des bases du travail du GTCS. L’enjeu c’est d’être capable de progresser sur cette question des tensions, pour permettre aux maîtres E, à chacun d’entre nous, de mieux s’ajuster aux besoins et aux évolutions de l’École, en restant cohérent et « au clair » avec notre identité professionnelle de maître E.

Réfléchir à l’évolution de ce qu’on pourrait appeler « l’espace E » au sein de l’école  (cf. projet de l’EN « plus de maîtres que de classes », nouvelles définitions des missions des AVS,…).

Modalités de mise en œuvre de ce travail  : 3 réunions en présentiel dont au moins une avec des chercheurs (3 ou 4) qui accepteraient de venir réfléchir avec nous ; un nouvel appel à contribution des AMEs pour des témoignages d’expériences professionnelles ciblées / travail de réflexion mené par le GTCS ; la poursuite du travail de recherche/recueil de textes qui fondent ou explicitent notre pratique professionnelle (hors présentiel, partage via internet) : réexaminer des textes déjà existants, à la lumière des évolutions, notamment celle de l’école ; la mise en lien pratique/théorie via un travail d’analyse et de rédaction.

Le calendrier : un travail à distance, via internet, avant la première réunion déjà prévue le 9 février 2013, une réunion en avril-mai, une autre en septembre 2013.

Le budget à prévoir : 3 500 € maximum.

Les collègues approuvent et félicitent ce travail

 

Questions de la salle 

« Quand les prochains textes  vont-ils sortir? «  Réponse : la question de futurs textes se pose, et elle se pose depuis un certain temps déjà, mais le parti pris par le GTCS c’est de ne pas attendre d’éventuels futurs textes sur les RASED pour réfléchir et se positionner clairement sur notre identité professionnelle : une charte des maîtres E peut permettre à chaque maître E de se reconnaître et de trouver des points d'appui pour affirmer son identité professionnelle dans l’école en évolution. Il s’agit de mettre en lumière des compétences et des postures professionnelles qui existent, et de ne pas attendre que d’autres définissent notre identité professionnelle à notre place.

Rapport de l’IGEN : où, pourquoi, quand a-t-il été demandé ? Laurence BAUSSANT précise ce qui s’est fait sur le 13 (idem dans le 29). Ce qu’il en ressort : manque de pilotage départemental, pas de dispositif d’évaluation départemental, régional et national. Mais pas d’écrit à l’heure actuelle. On parle aussi d’ « un enseignant spécialisé » (sans doute E et G non différenciés). Départements choisis au hasard parce que demande d’une enquête.

Le « 4 pages » est-il définitif ? Réponse : non, il n’est pas définitif au sens où des évolutions pourront se faire « à la marge » suite aux réactions et remarques des adhérents, et au débat prévu samedi 27 octobre avec les chercheurs du Comité Scientifique. Mais une réécriture « totale » du texte n’est pas envisagée par les membres du GTCS.

 

Mise en place d’une commission des finances :

Le projet avait été évoqué à Rouen, et lancé en janvier 2012, il est relancé : L’objectif : la mission essentielle sera de réfléchir aux décisions importantes à proposer pour assurer un fonctionnement financier de la FNAME sur un long terme, avoir une réflexion en amont sur les comptes, alléger le travail du BN.

Un appel à candidature est « lancé » pour une commission qui pourrait être constituée de 3 membres du BN + 4/5 membres CA ; Un travail sur des temps de CA et par internet pour travailler sur les budgets serait instauré. Le BN souhaite que la commission se mette en place pour le prochain CA. Les personnes intéressées contactent Nadine JUHEL, qui a préparé des documents, via l’adresse mail sur le site ou  Laurence BAUSSANT

 

 

Proposition d’une commission statuts

 

Rappel de l’existence antérieure d’une commission Statuts et Règlementation de la FNAME. La mission serait de retravailler les statuts de la FNAME, qui ne sont plus conformes d’un point de vue juridique, et de travailler sur le long terme afin de se mettre en conformité avec  la nouvelle législation des associations. Une commission qui fonctionnerait par internet + rencontre lors des CA. Contacter Thérèse AUZOU CAILLEMET ou Laurence BAUSSANT.

 

 

Poursuivre les rencontres avec le MEN et les partenaires :

 

Renforcer le partenariat avec le collectif RASED , et avec les 3 fédérations

 

Colloque 2014 : appel à candidature d’une AME pour en prévoir l’organisation


                  →Orientations 2011/2012 : 0 contre – 0 abstention orientations votées et adoptées à l’unanimité.

 

BUDGETS PREVISIONNELS

 

Budget prévisionnel de fonctionnement de la FNAME :

Charges : Présentation du diaporama par Nadine JUHEL: le BN s’est basé sur les dépenses de l’année précédente. Le choix est fait de continuer à budgéter 3500 € pour le GTCS, malgré des dépenses moindres cette année, parce que le travail est important et pertinent.

Deux « postes » sont à réfléchir : les missions (transport) et les réceptions (repas). Le projet de diminuer un peu les missions  en utilisant les billets prem’s a porté ses « fruits » : merci aux adhérents qui ont « joué le jeu ». Des économies ont été réalisées sur les repas des commissions puisque chacun accepte de payer son repas en commission et en CA. On voit une baisse des missions (grâce aux billets prem’s mais il n’a pas été possible d’économiser sur le poste réception à cause de l’augmentation du coût de la vie en général (hôtels, repas BN, réunions partenaires…etc).

 

Proposition : suspendre au moins pour cette année, la subvention aux AME , ( demande d’aide à projet) Pour rappel, en 2011/2012, 1 demande d’aide à projet a été faite ; Si plus d’aide pour cette année, on peut faire réduire l’utilisation des fonds propres de 2000 €  

Produits : une baisse des adhésions est envisagée suite à la fermeture des postes ; Cependant,  les ventes nombreuses envisagées du RETZ5, les droits d’auteur (dont le Train des Mots, remerciements à Alain ROBLIN) donnent des produits de 8 145 €. On voit que même en additionnant les produits d’une année, on n’arrive pas à « boucler » le budget et cela implique  l’utilisation des fonds propres qui sont issus des excédents des précédents  colloques.

Le budget prévisionnel est à voter en AG mais il sera retravailler en CA du 1er février.

 

Questions :

« Si l’excédent ne sert pas ?… »  Réponse : si pas de colloque envisagé, il faudrait rembourser les subventions obtenues pour les colloques.

« Un colloque fait-il partie du fonctionnement de la FNAME ? « Réponse : non, la subvention doit être utilisée pour l’objectif pour lequel elle a été obtenue, pour le colloque ; la FNAME en tant qu’association doit s’autogérer, s’autofinancer sans les excédents colloques.

« Que peut-on faire basculer ? » Réponse : on a fait basculer la Commission Colloque dans le budget colloque (2 000 € ont été budgétés sur le compte colloque). On se pose la question de faire basculer le GTCS, mais cela demande encore d’être réfléchi.

« Combien coûte une AG/ remboursement aux collègues, ne peut on pas voter maintenant ce renoncement ? » Réponse : environ 4 000 €. On ne peut pas voter aujourd‘hui car cette proposition n’est pas encore soumise au CA, cela suppose que cela soit débattu en amont dans les AME à discuter au sein des AME et à voter en CA

«  Pourquoi ne pas augmenter la cotisation en baissant l’inscription au colloque ? »

«  Pourquoi ne pas  faire financer les aides aux AME (actions de formation) du côté du budget colloque ? Réponse : pas évident car les subventions pour le colloque sont régionales et départementales.

« Budget proposé aux demandes de subvention : comment prendre en compte la question de l’excédent dans l’équilibrage du budget colloque ? »

« L’aide aux AME : savoir que la FNAME peut apporter une aide financière est important, en termes de lisibilité de notre existence, c’est symbolique. »

« Si on vote ce budget prévisionnel, pourra-t-on revenir dessus au cours de l’année ? » Réponse : oui, ça s’est fait en 2011/2012.

Quid de la participation des adhérents puisque les AR et la subvention aux AME n’existeront plus ?...

 

La proposition de retravailler les budgets en CA est faite sur la base des propositions qui sont données aujourd’hui, ainsi qu’avec le travail de la commission Finances, quand elle fonctionnera.

Précision de la trésorière : les postes ont été détaillés aussi pour aider Dominique DESSAGNES à construire son budget prévisionnel du colloque d’Orléans.

→Ce débat justifie l’existence d’une commission finances.

Une augmentation de l’adhésion ne peut être votée qu’en AG après délibérations en AME et après discussion en CA. Il est rappelé l’intérêt de la commission finances pour trouver des arbitrages

 

Budget prévisionnel de fonctionnement :

0 contre, 6 abstentions, le budget prévisionnel 2011/2012 est adopté à la majorité des voix exprimées.

 

Budget prévisionnel pour le colloque d’Orléans cf. tableau

Prévision pour une salle de 800 personnes.

La nouveauté : Transfert de la commission colloque sur le budget colloque.

Budget adopté à l’unanimité

 

                                    

Clôture de l’AG à 17h30.

 

 

OUVERTURE DU CA

 

                                

Renouvellement du BN : Laurence BAUSSANT et Alain THOMAZEAU sont sortants, Laurence se représente, Alain se représente pour une année, il laissera son poste de président au BN du 8 décembre 2012.

Appel à candidatures : aucune

Vote pour le renouvellement du BN :

Laurence BAUSSANT : 0 contre, 0 abstention, réélue à l’unanimité.

Alain THOMAZEAU : 0 contre, 0 abstention, réélu à l’unanimité.

 

Projection d’un powerpoint à l’occasion du 10ème colloque.

Appel à candidature pour préparer le colloque 2014 : pas de candidature aujourd’hui

Partager cet article

Repost 0
Published by p/o M B - dans Documents FNAME
commenter cet article

commentaires