Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Association des Maîtres E de Paris
  • Association des Maîtres E de Paris
  • : Echanges et réflexions autour de l'identité professionnelle et autour des pratiques des enseignants spécialisés Option E
  • Contact

Rechercher

5 juin 2013 3 05 /06 /juin /2013 15:25

 

Etaient présents :

Laurent CARSAULT, Michèle SCHNEIDER , Pascale LEROY, Zdenka KUNDID,

Monique BODO - Membres du bureau au complet.

 

Hakima BENDJELTI, Georges BESNARD, Evelyne FUSTIER, Dominique THOBOIS,

Anne TOTH.

 

 

Ordre du jour :

- échanger sur  l'actualité et ce qui se passe dans nos circonscriptions. 

- point sur le colloque de Bordeaux, et ceux à venir (non abordé…faute de temps)

- point sur l'audience auprès de l'IA .

 

 

Répondre à la demande de la FNAME :

-  exposer (rédiger) les "styles" de maîtres E, en complément sur le travail autour de la "charte des maîtres E"

 

 

 1. Travail de la FNAME : 

 

La FNAME a multiplié des actions militantes : le travail autour de la Charte du maître E, la participation au Collectif Rased National, des courriers et des rencontres avec des élus.

La FNAME est force de proposition, le Comité Scientifique, les recherches-actions et les colloques contribuent à valoriser et à mieux faire reconnaître le travail du maître E.

Dans un avenir incertain, tout ce travail est d’autant plus indispensable.

 

 

 2. Point sur l’audience demandée à l’I.A. :

 

 

Une réunion intersyndicale à laquelle ont été conviées l’ AME 75 et l’ AREN 75 a débouché sur une demande d’audience auprès de l’I.A., dans le cadre de la carte scolaire:

Les adhérents AME s’interrogent sur le bien fondé de s’associer à tous les syndicats (FO, SUD, SE, CGT, SNUipp) pour cette audience. Il a été répondu que, d’une part, cette audience avait été demandée par les syndicats, et que d’autre part, la présence de l’ensemble des syndicats renforçait l’importance de cette rencontre.

Points abordés : nombre de postes, recréation de postes, carte scolaire, (voir compte-rendu des deux CR envoyé le 7 mai aux adhérents).

Le DASEN ne semble pas convaincu de la nécessité des RASED. Il attend le compte-rendu des IGEN.

Intervention d’une adhérente concernant Mme Boniface (inspectrice dans le 18ème) qui demande au RASED de travailler à un document où apparaîtra la complémentarité des dispositifs d’aide, et étendu à tout enfant aidé au sens large ; un PPRE explicite et efficace.

La question reste posée : sans maître E sur l’école , comment faire ? La pédagogie en classe doit-elle en ce cas être modifiée ? Comment ?

Le pilotage des IEN nous semble primordial ;

nous constatons que le cadre institutionnel diffère selon les circonscriptions.

 

Formation CAPASH :

  • 14 départs E,

  • 7 G

Il y a 14 E vacants, 16 départs en retraite et 10 à 12 postes E non pourvus sur Paris.

 

 

3. Groupe de travail sur la Charte Maître E à partir des différents

    mots-clés.

 

Il est nécessaire de décliner les styles personnels pour alimenter des explications en lien avec la charte.

  • Nous avons constaté que dans les 3 axes proposés dans la charte, l’évaluation n’apparaît pas.

  • Dans le terme « Dispositifs ajustés à ses besoins », nous pensons qu’il y a confusion avec le terme « démarche ».

  • Décliner des dispositifs (humain, matériel, spatial, temporel) en lien avec des objectifs.

 

 

Les objectifs amènent à des dispositifs :

Ressources élève

Dispositifs

Objectifs

humain

Ex : petit groupe de 4 élèves, ou individuel ou décloisonnement, ou ½ classe pour atelier etc….

A COMPLETER

matériel

 

 

Cahier de suivi pour faciliter la co-gestion avec l’enseignant référent (indispensable) ; si enseignant réticent prendre le temps d’expliquer.

Evaluations nationales : passation en classe et/ou en petit groupe ?

Support → type de support particulier ?

A COMPLETER

spatial

A COMPLETER

temporel

A COMPLETER

 

Fin de la réunion. Nous lancerons un sondage par le site doodle pour notre prochaine réunion de travail sur la Charte du Maître E afin d’arrêter une date et d’élargir la réflexion à un plus grand nombre.

Partager cet article

Repost 0

commentaires